Septembre

 

L’été a été des plus merveilleux

 

Au bonheur de prendre son café

 

Au bout du quai, presque dans l’eau

 

 

Le temps de se taper un dernier maringouin

 

Voilà que le vent tourne

 

Le thermomètre a des baisses

 

 

Encore un peu, encore un peu

 

Il me tarde tant de revoir le soleil chaud

 

Encore, si c’est possible

 

 

Mais l’été a ses déclins annonciateurs

 

Les récoltes et le bois de chauffage

 

Les couchers de soleil hâtifs

 

 

Ainsi, on se convainc vite

 

Que la rose du matin

 

A décidément perdu toute sa « vesprée »

 

 

Hélas !

1 commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Une réponse à “Septembre

  1. Raymond

    Eh, oui! Tempus fugit, comme l’a chanté Ronsard à la fontaine Bellerie.
    Puisses-tu continuer de nous en offrir, des bribes de mélancolie fugitive!
    Raymond.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s