Archives mensuelles : juillet 2017

L ‘ É T É

Deux fois il est venu

On ne l’attendait plus

*

De plage en loisirs

Parfois il fait la noce

*

Sur le silence de l’eau

Glissent canes et canetons

*

Éblouie de la lumière de juillet

Danse la pagaie blanche

*

De soleil en nuages réjouis

Passe la saison excessive

*

Du lundi au dimanche

L’impitoyable désir d’être là

Poster un commentaire

Classé dans Poésie