Archives mensuelles : avril 2014

ITINÉRANT

 

 

Le cœur las

 

Il avance sans but

 

Dans la brume de ses envies

 

L’aurore de son plaisir à peine entrevu

 

Devient tôt

 

Une claudication de bonheurs fugaces

 

 

L’univers de sa peine à demi noyée

 

S’enroule sur sa poitrine

 

Devant un mur d’impossible

 

Le sol l’ennuie dans son pas inutile

 

Encore étourdi de vitalité

 

Sa présence fuit le vent

 

Et veut se perdre dans son absence

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Débâcle

 

L’hiver retarde la belle étreinte

 

Pendant longtemps Il se fait tard

 

Les glaces craquent l’eau monte encore

 

 

 

Au gré du vent mu par l’envie

 

Le beau bateau plein de pulsions

 

Part la débâcle des vœux naïfs

 

 

 

Je meurs de toi en ce printemps

 

Des longs matins ensoleillés

 

Un bon café et un calin

Poster un commentaire

Classé dans Poésie

Naître d’un pays

 

J’ai cherché une route

 

J’ai cherché la maison

 

N’ai trouvé que déroute

 

Et perte de raison

 

 

 

Un grand pays de rêve

 

Serait nôtre à jamais

 

À moins qu’on fasse trêve

 

Et qu’on dise j’y vais

 

 

 

Peur du vrai lendemain

 

Mise à mort du géant

 

C’est à se croire nain

 

Ou du moins fainéant

 

 

J’ai cherché une route

 

N’ai trouvé que déroute

3 Commentaires

Classé dans Poésie