Archives mensuelles : mars 2015

UN SOIR

 

Le vent du nord saccageur se lève

 

La route du rang est enneigée

 

 

Espérant la déchirure de l’hiver

 

Sous manteau de glace épaissie

 

Il souffle son humeur à pleines narines

 

Et pointe le fusil de sa peur imaginaire

 

 

Sous un ciel décoloré pour mer endormie

 

Il voudrait tant entailler le printemps

 

Et bouillir ses arômes à casseroles fumantes

 

Pour donner au temps la fièvre du soleil

Poster un commentaire

Classé dans Poésie

L’OMBRE DE SOI

 

Le lendemain, il était mort

 

Des ans il en avait tant vécus

 

La vie l’avait quand même bien protégé

 

 

Mais un regret a percé son cœur

 

La mer l’a laissé sur le quai

 

Les grands départs n’ont pas eu lieu

 

Dans un quotidien aux mille routines

 

Il a usé son chemin aller retour

 

Il a fermé son œil, sa porte et ses amours

 

 

Marcher à n’en plus savoir marcher

 

Vivre ses demains comme ses hiers

 

Sa mer étale était sans mats et sans bateaux

 

Ses heures étaient comme un pantalon usé

 

Décoloré et désabusé

 

 

Son fauteuil de TV a un ressort qui grince

 

Son chat le regarde essuyer ses lunettes

 

Il va bientôt aller vers son lit défait

 

Sa nuit sera sans rêves et sans repos

 

 

Paul était chauffeur de taxi

1 commentaire

Classé dans Poésie

Débandade

 

Le navire chargé de valeurs a fait naufrage hier

 

Sur la rive, sa riche cargaison est éparse

 

Les marins se sont confondus dans la foule

 

Bien qu’au ralenti, le moteur tourne encore

 

 

Les passagers, hier si confortables et bien nourris

 

Sont sans ressources, sans balises, sans âme

 

Certains aventuriers offrent du prêt à porter cultuel

 

Où le gratuit est très souvent sans intérêt

 

 

Dans l’intensité de la performance proposée

 

Un large vide se creuse où se perd le sens de la vie

 

Gêné de dépasser l’horizon, le nouvel athée ne sait plus

 

Ignorant l’hier et le demain à la fois

 

 

La mer continue d’assiéger les flancs de l’épave

 

Le sable s’amoncelle tout autour

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes