Jazz

 

Lumières tamisées

 

Odeurs de bière et de café

 

En retrait presqu’improvisée

 

Une scène avec microphones

 

 

C’est soir d’improvisation

 

Pour de jeunes musiciens

 

La nervosité et le talent

 

Feront naître l’intensité

 

 

Ensemble et chacun leur tour

 

Ils donnent mille vies

 

À leurs instruments

 

Qui s’endiablent et fredonnent

 

 

Voix chaude des mers du sud

 

Piano qui décoiffe en arpèges

 

Batterie en délires rythmés

 

Et guitare aux envols débridés

 

 

Bravo !

1 commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Une réponse à “Jazz

  1. Raymond

    Bravo à toi aussi, qui as su si bien trouver les mots pour nous faire entendre cette improvisation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s