SANS TITRE

 

Comment dire un peu

Ce qu’on ne sait plus dire

Quand la vie ne manque pas

 

Comment ne pas sourire

Quand le soleil luit

Même dans un ciel nuageux

 

Comment taire son cœur

Quand il a tant à éclater

Même aux mois parfois gris

 

Comment emmurer ses joies

Quand aux lueurs du jour

Naît un bonheur à enlacer

 

Comment retenir sa larme

Quand on entend un pas pressé

Au retour d’un court départ

 

Comment cacher une gêne

Quand d’autres disent une déveine

Et trouvent notre nid douillet

 

Comment vivre cet instant

Quand une fleur étincelle la table

Et dore les longues nuits d’hiver

 

Alors

 

Comme un hymne qui sourd de l’âme

Tous les passés résonnent

Et orchestrent des avenirs émus

 

2 Commentaires

Classé dans Réfléxions quotidiennes

2 réponses à “SANS TITRE

  1. louise

    Mon cher Clovis, je trouve que tu sais dire pas mal de choses et très bien. Louise

  2. Raymond

    Que d’émotions en quelques lignes! Et quel choix de mots pour les exprimer!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s