Quel Hiver !

 

Par une intense et prévisible aventure

 

L’hiver a tôt fait de prendre toute la place

 

Par répétition, un tsunami de froid

 

A envahi mon pays, ma maison, mon corps

 

 

Balafré d’engelures de toutes sortes

 

Je marche contre la rigueur du temps

 

Avec mon paletot qui bat des ailes

 

Le lac, lui, s’est revêtu de poudrerie

 

 

Même s’il fallait tant geler pour gagner un printemps

 

Qui ne manquera pas de nous dégourdir un peu

 

C’est qu’une fois de plus, de mémoire

 

Nous marquerons par l’oubli ce récent passé

 

 

Ce premier de mars, pour contredire la marmotte

 

J’ai souhaité vivement un printemps hâtif

 

Tout habitué aux petites laines et aux bas chauds

 

J’ai peine à rêver aux fleurs et au soleil de 21 heures

 

 

Hélas !

1 commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Une réponse à “Quel Hiver !

  1. Raymond

    Nous oublierons – et c’est tant mieux – ce « tsunami de froid », dès que le printemps nous aura débarrassés de nos « petites laines ». Mais puisses-tu encore te laisser inspirer, pour notre plus grand plaisir!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s