U N E F O I S D E P L U S

Avec l’aurore des roses

La nuit prend congé

C’est la pluie des envies

*

Le vent chaud cogne à la fenêtre

Une ardeur naît au centre

Douceur du réveil désenvoûté

*

Ensoleillé de beautés sereines

Aux bras charnels incertains

Bientôt étourdi d’euphories

*

Féérie des allégresses converties

Amendement des cœurs curieux

Passions entretenues débridées

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s