En Juillet

Hier soir au soleil couchant

Le lac brillait

Sur le quai mon verre à la main

Je l’ai suivi dans sa lente descente

Derrière un nuage blanc

Il m’a dit un adieu tendre

J’ai replié ma chaise

Suis rentré le cœur content

Tout en dedans

Une petite voix me disait

Très souvent dans la vie

Il est bon d’être heureux

Sans le dire

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s