AINSI

Après un long hiver indompté
De soleil en beau temps
Amours pleines la tablée
Promesses en éveil

Bouleaux et érables élancés
L’onde roule des cailloux
Des canards visiteurs en famille
Deux chaises au bout du quai

Bien calé presque en détente
Un concerto de violoncelle
Brel chante l’amour
Oliver Jones en toute intimité

Passées des inquiétudes
Une santé entretenue
Au long d’un cumul d’ans
La vie est un vrai cadeau

Ici, un doux vent de mai caressant
Ailleurs, l’horreur de la violence
Des gens souffrent et meurent
Politiques et vues insensées

Pendant que je rhabille mon âme
Un amas de vieux souvenirs
Des yeux rieurs de petits enfants
Pouvoir et fragilité

La vie

Poster un commentaire

Classé dans Poésie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s