H I V E R N A L E S

Congères bouleversés

Chemins enneigés

Débattre de son amour

Les lèvres engourdies

Contre vent entêté

Parler comme un sourd

Peler tendrement sa patience

Comme un fruit déjà mûr

Vivre au delà de son cœur

Espoirs en somnolence

Poster un commentaire

Classé dans Poésie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s