B I E N T Ô T

Poussés par une brise de novembre

Mes rêves se sont blottis au quai

À travers le prisme d’un larme

Passent les allégresses de l’été

Comme l’arbre au bord de l’eau

Mon cœur s’écorce

Et ma peau s’attendrit

La passion d’aimer

Par reflux obstinés

Fait lueur d’espoir

Dans la partance des appartenances

Le bercement des heures

Voile les ombres éparses

Qu’un soleil chaud

Poursuit sur les fenêtres

D’un autre printemps

1 commentaire

Classé dans Poésie

Une réponse à “B I E N T Ô T

  1. Louise

    Clovis, je crois que tu as oublié qu’il y a une saison entre l’automne et le printemps!!! Bientôt, tu nous parleras de congères et de froidure.
    Bonne fin d’automne!
    Louise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s