JE PENSE À TOI

Sous les lampadaires de l’attente

Inondé d’une foule distraite

Attablé à la croisée des destins

Ensoleillé d’avenirs prophétiques

Je pense à toi
*

Ému des méandres de la vie

Au cours des eaux en fuite

Parmi les hivers des autres

Couvert des lumières espérées

Je pense à toi
*

Effeuillé des chimères perdues

Relevé des nuits enfiévrées

Conforté même à distance discrète

Gavé des voluptés fortuites

Je pense à toi
*

Par devant les orages de l’âge

Bercé de toutes les illusions nues

Prévenu des affres et des vertiges

Endormi des vérités imaginées

Je pense à toi

Poster un commentaire

Classé dans Poésie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s