LES ANNÉES PASSENT

 

Le cristal du grand désir

Brille de mille envies

 

Il porte son avenir

 

Et esquisse bien des vies

 

 

 

Monte, marche droit devant

 

D’autres cherchent à faire le paon

 

Redresse ton échine courbée

 

Reprends ton pas souvent vénéré

 

 

 

J’ai gravi le mont sacré

 

Fait les cent pas sur ton pavé

 

Ne voit ni le ciel ni sa promesse

 

Je hurle mon désespoir en reste

 

 

 

La foi d’hier fait tout basculer

 

L’honneur dépasse la mesure

 

Ton dos dit toutes les années

 

Du cœur qui vit sans futur

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Poésie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s