Archives de Catégorie: Réfléxions quotidiennes

C’était son tour

 

Il y eut

Vie familiale. Professionnelle et sportive

 

Puis, d’une main quotidienne

il a écrit la dernière page

Un souffle l’a tournée

 

Au bas, une signature

 

 

Léonard Desjardins

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

EN ROUTE

 

Le printemps m’a mené

 

Au bord de l’ivresse

 

Là où miroitent les soleils couchants

 

 

La nuit m’a mené

 

Dans les méandres des songes

 

Là où seul le rêve gouverne

 

 

L’amour m’a mené

 

Dans un abri de grand calme

 

Là où la musique enchante

 

 

Les ans m’ont mené

 

Au cœur de la retraite

 

Là où les jours folâtrent

 

 

La vie m’a mené

 

Au bord de l’eau claire

 

Là où l’onde meurt à mes pieds

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

BIENTÔT

 

Avant d’allumer les joies de l’été

 

Le printemps prépare sa plus belle livrée

 

Comme fleur au vent du matin levant

 

Il offre tous les espoirs engrangés

 

 

Pendant que mon cœur s’alanguit

 

C’est la farandole des « plus tard »

 

Les érables s’offrent en sirop

 

Et la neige hésite son aurevoir

 

 

Corneilles mésanges et goélands

 

Prédisent hirondelles et parulines

 

Les glaces du lac imposent patience

 

Aux longs quais encore endormis

 

 

Bientôt !

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Débandade

 

Le navire chargé de valeurs a fait naufrage hier

 

Sur la rive, sa riche cargaison est éparse

 

Les marins se sont confondus dans la foule

 

Bien qu’au ralenti, le moteur tourne encore

 

 

Les passagers, hier si confortables et bien nourris

 

Sont sans ressources, sans balises, sans âme

 

Certains aventuriers offrent du prêt à porter cultuel

 

Où le gratuit est très souvent sans intérêt

 

 

Dans l’intensité de la performance proposée

 

Un large vide se creuse où se perd le sens de la vie

 

Gêné de dépasser l’horizon, le nouvel athée ne sait plus

 

Ignorant l’hier et le demain à la fois

 

 

La mer continue d’assiéger les flancs de l’épave

 

Le sable s’amoncelle tout autour

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Quel Hiver !

 

Par une intense et prévisible aventure

 

L’hiver a tôt fait de prendre toute la place

 

Par répétition, un tsunami de froid

 

A envahi mon pays, ma maison, mon corps

 

 

Balafré d’engelures de toutes sortes

 

Je marche contre la rigueur du temps

 

Avec mon paletot qui bat des ailes

 

Le lac, lui, s’est revêtu de poudrerie

 

 

Même s’il fallait tant geler pour gagner un printemps

 

Qui ne manquera pas de nous dégourdir un peu

 

C’est qu’une fois de plus, de mémoire

 

Nous marquerons par l’oubli ce récent passé

 

 

Ce premier de mars, pour contredire la marmotte

 

J’ai souhaité vivement un printemps hâtif

 

Tout habitué aux petites laines et aux bas chauds

 

J’ai peine à rêver aux fleurs et au soleil de 21 heures

 

 

Hélas !

1 commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

SANS TITRE

 

Comment dire un peu

Ce qu’on ne sait plus dire

Quand la vie ne manque pas

 

Comment ne pas sourire

Quand le soleil luit

Même dans un ciel nuageux

 

Comment taire son cœur

Quand il a tant à éclater

Même aux mois parfois gris

 

Comment emmurer ses joies

Quand aux lueurs du jour

Naît un bonheur à enlacer

 

Comment retenir sa larme

Quand on entend un pas pressé

Au retour d’un court départ

 

Comment cacher une gêne

Quand d’autres disent une déveine

Et trouvent notre nid douillet

 

Comment vivre cet instant

Quand une fleur étincelle la table

Et dore les longues nuits d’hiver

 

Alors

 

Comme un hymne qui sourd de l’âme

Tous les passés résonnent

Et orchestrent des avenirs émus

 

2 Commentaires

Classé dans Réfléxions quotidiennes

VUE DE L’ESPRIT

 

Dans les murs de l’hiver

 

J’ai entendu la plainte

 

Le ciel s’est couvert

 

L’orignal a pointé l’oreille

 

Un vent d’ouest s’est levé

 

 

La rigueur est de retour

 

Chacun cherche son bas de laine

 

Les rues s’enrhument de huées

 

C’est une longue saison à passer

 

Même le vent a tourné

 

 

Une brume couvre la montagne

 

Des voies sont difficiles

 

La rumeur circule à contre-sens

 

Le gel dort dehors à la porte

 

Laissant la bise tout emporter

 

 

Au matin les loups hurlent encore

 

L’espoir veut garder son avancée

 

Son pas traîne dans la neige durcie

 

La boussole tourne à vide

 

Dans la main d’un enfant qui rit

2 Commentaires

Classé dans Réfléxions quotidiennes

UNE AUTRE FOIS

 

Il a fait beau, il a fait froid

 

On dirait que l’hiver a pris toute la place

 

Le blanc s’est répandu partout

 

Les arbres nus aux bras décharnés

 

Semblent des soldats de plomb

 

 

Le lac a mis son manteau d’hiver

 

Canards et goélands sont ailleurs

 

Corneilles et geais bleus font silence

 

Le soleil dort dans un grand lit pale

 

Tout invite à une grasse matinée

 

 

Les sapins décorés font leur entrée

 

Portes, fenêtres et toits s’illuminent

 

Seule la forêt se couche très tôt

 

Les lutins ont désormais le champ libre

 

Au grand bonheur des petits

 

 

Bientôt, ce sera Noël !

1 commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Mon coeur

 

Mon cœur veut te dire

Que la vie le gâte

Quand le soleil le taquine

La tête lui tourne

 

 

Quand son extase déborde

L’enivrement se pointe

Un tsunami se forme

Les écluses vont céder

 

 

D’aurore en brunante

L’ivresse au ventre

Un rythme nait

Et l’emmène au delà de lui

 

 

Des fois la brise l’enchante

Il se fait tendre sous la pluie

Au gré des euphories il palpite

Le soir, le calme l’enveloppe

 

 

 

Il aime…

Poster un commentaire

Classé dans Réfléxions quotidiennes

Conservatoire conservé

 

Il s’en fallut de peu

Que le bateau des arts ne chavire

On le croyait à son port et bien ancré

 

Mais un vent soudain

A crû la marée

Et ourdi une tempête

 

Celui qu’on savait de beauté fragile

Voulait suffoquer

 

Déjà en gilet de sauvetage

Capitaine, officiers et matelots

Lançaient des appels de détresse

 

N’y croyant presque plus

Ils ont vu le vent tourner

Et la tempête se calmer

 

Finalement, calmement

Pianos, violons et bois

Se sont remis à chanter

4 Commentaires

Classé dans Réfléxions quotidiennes